Jean-Marie Philibert

Emporté par une soudaine et violente fièvre liée au c…, notre ami Jean-Marie s’est éteint le 30 septembre 2020 à l’âge de 52 ans.

Jean-Marie Philibert, 1968-2020.

C’est un choc qui nous affecte tous profondément. Nous sommes de tout cœur avec sa famille à qui nous présentons toutes nos condoléances et souhaitons force et courage dans cette terrible épreuve.

Jean-Marie était quelqu’un de rare et précieux, plein de bienveillance, d’une grande intelligence et d’une grande humanité.

Sa pensée était souvent très juste et pertinente. C’était un bâtisseur, un faiseur de projets expérimenté dans de nombreux domaines d’activités. Il savait faire plein de choses, souvent avec talent et modestie. 

Il était présent et discret, notamment dans les salons où bon nombre d’entre vous ont dû le voir ou discuter avec lui.

Au Toulouse Game Show en décembre 2018, avec Thierry Desroses, Marc, Odile Schmitt, Jean-Marie, Iago, Lory, Francis Lalanne et Lynda

Un des piliers d’InCarnatis, et au-delà…

D’un point de vue artistique, Jean-Marie était le principal compositeur des musiques et sound designer de nos projets, dont certaines sont à nos yeux de véritables chefs-d’œuvre, telles que la Teken War Song, la Marche Djinn ou encore la Vénus d’Emerae.

Enregistrement des chœurs de la Teken War Song avec 120 choristes de la Brénadienne

Geek de la première heure, il était aussi amateur de jeux, qu’ils soient de cartes, vidéo, de rôle…

Artisans chevronné du jeu de rôle, une discipline qu’il adorait et pratiquait régulièrement depuis des dizaines d’années, il avait consacré beaucoup de temps et d’énergie ces derniers mois pour proposer la première aventure que vous avez pu découvrir récemment : InCarnatis, Rebel Union, chapitre 1 : Panique sur les RS, et ses suites à paraître. 

Un homme riche et complet que Marc, alors chef de studio chez Cryonetworks, a rencontré en 2000. Jean-Marie était à cette époque, directeur son d’une grande chasse au trésor écrite par Max Valentin (créateur de la Chouette d’Or, une chasse légendaire) et Philippe d’Euck, également grand auteur de chasses au trésor (qui écrira plus tard la chasse au trésor : InCarnatis, à la recherche du Sherlin’Kan).

À l’époque, Jean-Marie et Marc avaient bien sympathisé, ainsi qu’avec Lynda. Quelque temps plus tard, Jean-Marie a composé sa première musique pour InCarnatis, qui deviendra le thème de la trilogie La Vénus d’Emerae.

Jean-Marie, Marc Frachet et Stéphane Gassin

L’un des trois associés co-fondateurs d’ACCI Entertainment

En 2010, Marc lui a demandé de se joindre à lui et à Stéphane Gassin pour lancer un « projet de livres avec des médias dedans et développer l’univers InCarnatis sur plusieurs supports ». Un vaste programme que nous avons construit ensemble, avec le renfort de Lynda, de Lory, de Iago et de bien d’autres.

10 ans plus tard, après avoir réalisé les 2 premiers tomes de la trilogie de romans, créé un mini-jeu en réalité virtuelle, lancé notre première aventure de jeu de rôle, avoir participé à plus de 100 événements, rencontré des milliers et des milliers de personnes, vécu des expériences extraordinaires en salons et en studio avec une équipe et des comédiens fabuleux, nous étions en pleine production des médias audio du tome 3 de la trilogie, et de la suite des aventures de jeu de rôle, en plus d’autres projets…

Nous irons au bout.

Il n’apprécierait certainement pas que nous abandonnions et nous lui ferons honneur. Mais cela prendra du temps, car en plus d’encaisser humainement, nous aurons besoin de temps pour nous organiser et compenser au mieux son absence. Nous reviendrons vers vous à ces sujets.

Au revoir, Jean-Marie, nous t’aimions tant.
Tu vas beaucoup nous manquer. 

Dernier séminaire de travail/plaisir ACCI Entertainment en septembre 2020 
avec Jean-Marie, Lynda, Marc et Stéphane
Julien Escalas, Iago, Marc, Benoît Allemane, Patrick Poivey, Odile Schmitt, Jean-Marie, Alix, Agathe, et Lory, Lynda et Charles à Paris Mange & Scifi Show en octobre 2018

Quelques pensées émues… 😢

J’ai perdu un frère d’âme. 

En plus d’occuper une grande place dans mon cœur, Jean-Marie était mon deuxième cerveau. Depuis 10 ans, nous collaborions presque tous les jours pour construire ensemble ce rêve auquel il a tant apporté.

Il était souvent mon premier relecteur, mon premier auditeur. Un miroir.

Sa perte est immense. Le chemin ne sera plus le même.

Au revoir, mon ami, je pense à toi et à ta famille.

Marc Frachet

* * * * *

Jean-Marie, ta sincérité et ton immense mansuétude m’auront marqué à tout jamais.

Je garde en moi une part de toi, tous ces moments partagés, toutes ses émotions échangées et surtout cette amitié profonde qui s’est immiscée tout au long de ces années.

Paix à ton âme mon très cher ami. 

Stéphane Gassin

* * * * *

JM était un frère de cœur. Nous pouvions tout nous dire, accord comme désaccord.

Je me rappelle nos soirées de travail à la maison avec Stéphane et Marc où parfois nous refaisions le monde et où nous rigolions beaucoup. La tête sur les épaules notamment dans les affaires, c’était un travailleur acharné, hyperactif et passionné. Ce que j’appréciais particulièrement chez lui c’était sa grande sensibilité parce qu’il aimait profondément les gens. Nous partagions les mêmes valeurs dont la sincérité, la confiance et le respect.

Amoureux des belles choses et de la bonne bouffe, on pouvait discuter des heures avec lui de recettes, de dégustations et de nos préférences culinaires… 

C’était également un vrai gentleman, galant et charmant. 

Au revoir Jean-Marie, je t’aime très fort. Tu vas énormément me manquer.

Lynda Frachet

* * * * *

Quelle injustice. Jean-Marie, tu étais mon « oncle de cœur ».

Les moments où on se regardait de manière complice en salons, quand tu venais me taquiner parce que je filmais n’importe comment ou bien parce qu’on avait vu quelque chose à manger vont me manquer… Je continuerai d’aller chercher des autographes pour ta fille, ne t’inquiète pas !

Tu m’as toujours soutenue dans tout ce que j’ai entrepris et tu as cru en moi. Je ne suis pas douée avec les mots, mais je te prouverai de par mes actes, que tu as eu raison de le faire.

Merci pour tout. 

Lory Frachet

* * * * *

C’est un homme profondément attachant qui vient de nous quitter. Jean-Marie était toujours souriant et d’une grande gentillesse (et avec lui ce mot à toute sa valeur). 

Musicien hors pair et geek passionné, j’adorais parler et échanger avec lui. Qui maintenant va me prévenir en avance des séries qui feront le buzz, de ce que l’on ne doit surtout pas louper sur la toile, des nouveautés technologiques incontournables ?!!! Son humour, son sourire et sa curiosité pour la vie vont me manquer… 

Bon voyage Jean-Marie et je suis certain que tu vas encore trouver là haut de quoi attirer ton attention et faire quelques nuits blanches ! Tu me raconteras tout ça un de ces jours… 

Stéphane Pouplard

* * * * *

De notre première rencontre, en passant par les salons que nous avons fait ensemble jusqu’à notre dernière session studio, j’ai toujours vu Jean-Marie enthousiaste et fabuleusement passionné. Toujours avec le sourire, toujours professionnel, amical, et d’une bienveillance extrême…

Il y a des gens qui ont un pouvoir incroyable : celui de te donner confiance en toi. Jean-Marie en fait partie, de la manière la plus douce qui soit.

Depuis son départ, il n’y a pas une journée sans que ses mots ne me tournent dans la tête. « Tu ne cesses de me surprendre », me disait-il entre deux prises. Jamais à cours d’éloges, il fait même partie des rares personnes dont les mots ont fait bien plus que m’encourager. Ils ont posé un réel objectif, celui de poursuivre dans cette voie : celle de la voix.

Après avoir perdu deux de ses plus belles voix, InCarnatis perd l’un de ses piliers. Mes pensées vont à sa famille, et à ses amis. 

Sa musique résonnera éternellement dans les quartiers du Tek d’Aksys. Merci pour tout, Jean-Marie. 

Julien Escalas

* * * * *

Les mots c’est mon métier. 

J’ai toujours trouvé les mots pour le dire. 

Pour la première fois de toute ma vie, Jean Marie, je n’ai pas les mots et je les trouve pas. 

Je n’ai pas LES mots pour exprimer le vide que ta mort laisse en nous tous qui t’aimons.

Ces mots n’existent pas.  

Seule existe ton absence désormais, telle une fleur arrachée de nous-mêmes.

Francis Lalanne

* * * * *

Jean-Marie, ta disparition soudaine m’a profondément touché. Tu étais un être d’où émanait une grande gentillesse et un cœur énorme.

Etre à tes côtés, c’était comme être à côté d’un soleil tellement on sentait ton énergie et la chaleur de ton âme.

Tu me manques et je regrette de ne pas t’avoir mieux connu.

Erick Surcouf

* * * * *

Jean-Marie,

Quelle triste et étrange nouvelle d’apprendre ta disparition soudaine. L’émotion m’envahit et me laisse sans voix. Je m’adresse à toi ainsi en espérant que là où tu te trouves tu puisses entendre ces quelques mots. Pour moi, se fut un plaisir de te croiser au détour d’un stand InCarnatis ou d’une soirée événementielle. Car te croiser n’était pas sans conversation chargée de riches échanges, d’écoute, de considération, de créativité. Je garderai le souvenir de quelqu’un de très professionnel et d’investi mais aussi de quelqu’un de très ouvert.

Je suis tellement triste que tu sois parti si tôt.

J’aime à croire que tu sois là haut afin de pouvoir te faire un signe de la main pour te saluer.

Pascale Wormser

* * * * *

J’ai été ravi de rencontrer puis de connaître JM, il était plein de projet et se donnait toujours corps et âme dans ce qu’il entreprenait, comme en amitié. Il me manquera, il manquera au joueur de jeux de rôle que je suis, il manquera à l’art grâce à quoi j’ai fait sa connaissance à travers les ambiance qu’il avait créées pour les livres InCarnatis.

Il me manquera pour ses blagues, sa bonne humeur, son envie de vivre pleinement… Tu laisses un grand vide avec ce départ précipité alors qu’on devait bientôt se voir, tout ce vide n’est rien quant aux souvenirs merveilleux que nous aurons à jamais dans notre cœur.

Ciao l’artiste, ciao l’ami, ciao le roliste.

Nicolas Dutsz Duval

* * * * *

J’ai eu la chance de rencontrer Jean-Marie il y a trois ans, cette formidable personne allait devenir mon binôme dans la création du JDR InCarnatis pendant 2 ans, 4 fois par semaine, 3 ou 4 heures au téléphone.

Son travail sur la mise en page, sur les Battlemaps, sur les visuels des perso, sa capacité à travailler toute une nuit pour proposer un projet ou une scène, son envie de toujours bien faire en faisait un collaborateur d’exception.

Le plus marquant chez lui, son moral inatteignable et sa générosité qui transparaissait dans les efforts qu’il déployait sans compter pour que tout le monde soit heureux.

Je ne compte plus les fois en salon où il revenait avec des pâtisseries ou des cafés pour me remonter le moral entre deux rondes de JDR, aux photos qu’il prenait pour agrémenter nos réseaux sociaux, aux retours de parties également. Il modifiait tout le matériel pendant la nuit pour répondre à une petite remarque que j’avais faite, par exemple sortir des fiches individuelles de résumé, des règles pour débutant, histoire de gagner 10 minutes sur une partie de 2H, ou rendre les fiches d’inscriptions plus dynamiques.

Cette aventure continuera grâce à l’esprit qu’il a su insuffler à l’équipe.

Iago Larue

* * * * *

Lorsque j’ai appris ce matin la mort de Jean-Marie, il s’est mis à pleuvoir. Une pluie complètement coïncidente qui s’est mise soudain à cacher les rayons du soleil.

Il n’y a pas de meilleure façon de décrire ce que je ressens que par cette phrase simple.

Bien que je ne l’ai pas aussi bien connu que l’équipe d’InCarnatis, je veux témoigner du rayonnement qu’il a toujours eu dans les salons où il était présent.

À l’époque où j’ai fait mon tout premier salon en 2018, sans livres, avec un simple flyer comme support de communication, il a été un immense soutien moral, et a été de précieux conseil que je n’oublierai jamais.

C’était quelqu’un d’une grande humanité et d’une bienveillance indéniable, un véritable rayon de soleil à chaque fois qu’on le rencontrait… Ce rayon de soleil a disparu.

Les salons n’auront plus la même saveur en son absence.

Je souhaitais vivement te revoir l’année prochaine dans les salons Jean-Marie, tu me manqueras terriblement…

Toutes mes pensées vont à sa famille, à ses amis et à l’équipe d’InCarnatis.

Jean-Baptiste Bigrat, alias Eoin F. Motley

* * * * *

Je suis en peine, j’ai perdu un ami. On ne se voyait pas souvent, mais nous étions amis. Tout petit, il m’accompagnait quand je faisais la pâtisserie, il adorait ça. Nous avons passé du temps ensemble. Il a grandi, nos chemins se sont séparés. Quand on se revoyait, il me parlait de ce temps…il y a quelques semaines, trois peut être, il me demandait encore une recette…

Va en paix Jean-Marie, je te garde dans un coin de mon cœur. 

Didier Averty

* * * * *

Jean-Marie. Ou l’accueil et le désir de nos imaginaires.

La patience et la puissance du récit qui construit avec les hérauts porte-voix. Toujours au service de cet espace-temps dont il nous a tous nourris.

Jean-Marie, tu aurais allumé le Buisson Ardent que nous n’en serions pas étonnés.

Pascal Payen Appenzeller

* * * * *

Il est difficile, voire impossible, de mettre des mots sur ce que je ressens. C’est pour cela qu’il m’a fallu tant de temps pour arriver à m’exprimer. Aujourd’hui j’ai une pensée émue pour ta famille. 

Je garderai avant tout en mémoire le souvenir d’un homme chaleureux, positif et passionné qui savait mettre tout le monde à l’aise. J’ai eu la chance de te connaitre. Je ne pourrais pas oublier les moments passés ensemble, bons comme mauvais, tu savais garder cette positivité qui te caractérisait si bien. Nous avons passé des moments privilégiés autour de notre table de jdr, entre amis, sans filtre, mais aussi sur le stand d’InCarnatis sur les salons où l’on se retrouvait à coup sûr. Tous ces instants si précieux maintenant resteront gravés à jamais. Où que tu sois aujourd’hui je te salue mon ami. Tu as marqué ma vie et il est certain que tu resteras un exemple à mes yeux. Adieu mon ami… adieu JeMeu !!

Alain BELVOIX

* * * * * * * * * * * *

[HOMMAGE À JEAN-MARIE]Pour rendre hommage à Jean-Marie Philibert et à son immense talent, nous avons eu envie de vous…

Publiée par InCarnatis sur Lundi 12 octobre 2020
Jean-Marie Philibert lors de la prise de son (Teken war song) des choeurs de La Brénadienne aux côtés du chef de choeurs

[HOMMAGE À JEAN-MARIE PHILIBERT] # LE MUSICIEN ET COMPOSITEURJean-Marie avait une excellente oreille musicale, même s’il avait tendance à s’en défendre. En plus de s’être illustré dans le domaine du jeu vidéo et de la publicité en tant que compositeur, il a exercé dès 2000 ses talents pour donner vie aux musiques d’InCarnatis avec Marc Frachet. Il est notamment le principal compositeur des musiques de la trilogie transmédia, dont certaines sont à nos yeux de véritables chefs-d’œuvre, telles que la Teken War Song, la Marche Djinn ou encore la Vénus d’Emerae.Une anecdote parmi de nombreuses autres à propos de la Teken War Song, l’hymne du Technofascisme sur Terre au 24ème siècle : les cuivres de la mélodie ne rendant pas assez puissamment, Stephane Gassin suggéra alors l’idée de mettre des chœurs à la place. Idée géniale que nous avons mise en oeuvre en collaboration avec l'ACJ La Brénadienne, l'ensemble vocal de la Ville de Brunoy. Une expérience extraordinaire pour nous tous dans laquelle Jean-Marie à fait montre une nouvelle fois de ses talents de musicien.Découvrez un petit bout des coulisses de la prise de son de la Teken War Song. On y voit le chef de chœur, Denis Thuiller, et Jean-Marie échanger sur les intentions…(Ré)écoutez aussi La Teken War Song (en version longue pour le jeu de rôle) : https://incarnatis.com/wp-content/uploads/2019/10/06-Teken-War-Song-Extended-256.mp3 Et la Marche Djinn, incluse dans le tome 1 : https://medias.incarnatis.com/md10/Demain, nous évoquerons ses talents de sound designer !

Publiée par InCarnatis sur Mardi 13 octobre 2020
[HOMMAGE À JEAN-MARIE PHILIBERT] # LE MUSICIEN ET COMPOSITEUR
Jean-Marie avait une excellente oreille musicale, même s’il avait tendance à s’en défendre. En plus de s’être illustré dans le domaine du jeu vidéo et de la publicité en tant que compositeur, il a exercé dès 2000 ses talents pour donner vie aux musiques d’InCarnatis avec Marc Frachet.
Il est notamment le principal compositeur des musiques de la trilogie transmédia, dont certaines sont à nos yeux de véritables chefs-d’œuvre, telles que la Teken War Song, la Marche Djinn ou encore la Vénus d’Emerae.
Une anecdote parmi de nombreuses autres à propos de la Teken War Song, l’hymne du Technofascisme sur Terre au 24ème siècle : les cuivres de la mélodie ne rendant pas assez puissamment, Stephane Gassin suggéra alors l’idée de mettre des chœurs à la place. Idée géniale que nous avons mise en oeuvre en collaboration avec l’ACJ La Brénadienne, l’ensemble vocal de la Ville de Brunoy. Une expérience extraordinaire pour nous tous dans laquelle Jean-Marie à fait montre une nouvelle fois de ses talents de musicien.
Découvrez un petit bout des coulisses de la prise de son de la Teken War Song. On y voit le chef de chœur, Denis Thuiller, et Jean-Marie échanger sur les intentions…
(Ré)écoutez aussi La Teken War Song (en version longue pour le jeu de rôle) : https://incarnatis.com/…/10/06-Teken-War-Song-Extended-256.…
Et la Marche Djinn, incluse dans le tome 1 : https://medias.incarnatis.com/md10/

[HOMMAGE À JEAN-MARIE PHILIBERT] # LE PASSIONNÉ DE JDRPassionné de jeu de rôle depuis des dizaines d’années, JM s’était…

Publiée par InCarnatis sur Mercredi 14 octobre 2020

[HOMMAGE À JEAN-MARIE PHILIBERT] # LE SOUND DESIGNERDepuis toujours Jean-Marie est un amoureux des sons. Non seulement…

Publiée par InCarnatis sur Mercredi 14 octobre 2020

[HOMMAGE À JEAN-MARIE PHILIBERT] # L’ENTREPRENEURJean-Marie a toujours eu un tempérament d’entrepreneur et de porteur…

Publiée par InCarnatis sur Vendredi 16 octobre 2020

[HOMMAGE À JEAN-MARIE PHILIBERT] # CIAO L'AMICher Jean-Marie,Vivre tout ce que nous avons vécu avec toi supposait bien…

Publiée par InCarnatis sur Dimanche 18 octobre 2020

Et bien d’autres se joignent à nous pour saluer sa mémoire.

Vous connaissiez Jean-Marie ? Vous l’appréciiez ?

Envoyez-nous un court message à contact@incarnatis.com et nous enrichirons cette page pour faire vivre sa mémoire.

Fraternellement,

L’équipe InCarnatis

One thought on “Jean-Marie Philibert

  • corinne

    J’ai peu connu Jean-Marie mais j’ai pu voir en lui quelqu’un sur qui on peut compter, d’une grande simplicité et gentillesse, aimant les autres et que je remercie infiniment pour tout ce qu’il a fait pour Incarnatis.
    Adieu Jean-Marie, je pense à ta famille et à cette petite fille dont tu m’avais parlé et à qui son papa va beaucoup manquer.

Speak Your Mind