Les Domas

image page DOMAS 950x250 Extrait des memoranda de l’Orden Veritas

Témoignage d’Edza Whyra, Gardienne des Souvenirs

Memorandum B04-10 : Les Domas

Les nouveaux historiens qui compilèrent plus tard les traces du passé sur les Réseaux de Savoir, nommèrent la période qui suivit les Lunes Sombres, le ‘Techno Moyen Age‘.

Après l’apocalypse de 2199, les villes marines qui avaient vu le jour au 21ème siècle – et qui résistèrent particulièrement bien aux Lunes Sombres – se sont vues crouler sous des cohortes de réfugiés.

Au cours du 23ème siècle, elles durent se développer et construire davantage de domas, des grands dômes de verrite recouvrant tout un quartier de ville sous les eaux, et qui donnèrent leur nom à cette civilisation sous-marine naissante : les Domas.

Les domiens intensifièrent la culture des algues, devenues la principale ressource alimentaire mondiale.

La vie s’organisa autour de cette culture et d’une spiritualité très proche de la Nature. Nature à qui les domiens vouaient un véritable culte, qui virait parfois à l’extrémisme, allant jusqu’à se l’approprier totalement pour se fondre en elle, et la manipuler.

Mais la croissance de cette civilisation s’est opérée également en creusant. Historiquement, bon nombre des réfugiés post-apocalyptiques s’installèrent de façon anarchique et illégale dans les domas, en créant leurs propres quartiers sous la forme de ‘roots’, des enchevêtrements de souterrains et de grottes, dont les autorités ignoraient les ramifications. Une véritable vie parallèle et enterrée se développa, qui eut longtemps du mal à coexister avec la vie sous la doma. Même si une forme de statu-quo se mit en place. Des Boka-Tsu, sortes de parrains mafieux qui régnaient sur les roots devinrent parfois complices des autorités locales, notamment lorsqu’il s’agissait de fournir des êtres humains pour les expériences génétiques d’adaptation en milieu aquatique.

Car les domiens jouaient littéralement avec la Vie, se livrant à toutes sortes d’expérimentations sur la faune, la flore et l’Être Humain. Jusqu’à ce jour, il semble qu’ils n’ont pas encore réussi à produire un être humain avec des branchies. Mais ils sont arrivés à une autonomie d’apnée moyenne de l’ordre de vingt minutes en effort, à accroître la résistance au froid et à modifier la vision, de sorte que les ouvriers travaillant dans les champs d’algues, puissent évoluer sans équipements particuliers.

À force de manipulations génétiques à outrance venant modifier l’Évolution, ces nouveaux Êtres humains furent classés dans une nouvelle branche de l’espèce humaine : l’Homo sapiens aquaticus.

En jouant ainsi avec la Nature, les domiens oublièrent quelques lois physiques élémentaires et Mère Nature les rappela à l’ordre à la doma de Len’Berg. Littéralement rongée de l’intérieur par les roots qui en avait affaibli les fondations, la doma s’effondra et fut complètement noyée.

Plusieurs centaines de milliers de personnes y trouvèrent la mort et la catastrophe marqua les esprits sur la terre entière.

One thought on “Les Domas

Speak Your Mind